Biographie

Née le 13 septembre 1972 à Versailles, j'ai suivi un cursus scolaire classique qui s'est achevé par l'obtention d'une maîtrise de droit privé. Fière de ce diplôme en poche, je suis entrée dans le monde du travail comme on entre chez le médecin : pressée d'en sortir !

C'est l'année 2003 qui a m'a fait franchir le seuil en sens inverse avec la naissance de mon premier garçon. En 2005 est arrivé le second, et là, j'ai définitivement fermé la porte du monde du travail, préférant celle, plus accueillante, de mon domicile !

Je suis avant tout une lectrice insatiable. Depuis toute petite, j'aime lire. J'ai commencé, comme beaucoup sûrement, par les livres de la bibliothèque rose (oh que je les ai aimés ceux-là !) puis ceux de la bibliothèque verte. Ensuite sont venus les classiques (Zola, Maupassant, Stendhal, Verne...) puis les romans d'aventure et historiques (Wilbur Smith, Christian Jacq, Patrick O'Brian...). Dans la même foulée, j'ai élargi mon horizon et me suis mise à lire des thrillers et des livres fantastiques (Jeffery Deaver, Stephen King, Anne Rice...).
Enfin, j'ai rajouté à ce panel hétéroclite des récits de voyage d'hier et d'aujourd'hui (Alexandre Poussin, Alexandra David-Neel, Paul-Emile Victor...)
A présent, tous ces genres se mélangent et se complètent. Je passe de l'un à l'autre avec, à chaque fois, un plaisir renouvelé. Car il me faut de la variété, du changement dans mes lectures, sans quoi, la lassitude risque fort de s'installer.

L'écriture est entrée dans ma vie après la naissance de mon aîné et n'a pas cessé, depuis, de me suivre où que j'aille. J'aime inventer des histoires, jouer avec les mots...Mes garçons sont ma principale source d'inspiration et m'aident à me replonger dans un monde quitté depuis bien longtemps.

A côté de ça, je peins, je dessine et, depuis trois ans, je joue de la guitare.
Sans oublier le sport ! Activité incontournable (et indispensable) selon moi pour "booster" la créativité...
Mes jambes savent très bien se rappeler à ma tête lorsque celle-ci a dépassé le temps qui lui était accordé et réclament à bouger autant que mes doigts l'ont fait sur le clavier ou avec le pinceau !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire